PENSEZ A CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
ET ALLEZ DANS LES ARCHIVES DU BLOG, VOUS Y TROUVEREZ DES IDEES DE RANDOS.

dimanche 12 août 2018

Pic et crête de Chérue.

Une nouvelle balade que l'on va découvrir ensemble ce matin. Départ du lac de Fabrèges. On va prendre la direction de la cabane de Chérue.
 
Après quelques mètres de montée, on peut voir le lac de Fabrèges et le parking où nous sommes garés.
La montée se fait en sous bois par de longs lacets.
Quelques petits coups de cul qui alternent avec des portions planes.


Après 50' d'effort dans une atmosphère assez étouffante, on sort de la forêt où enfin le vent souffle et nous permet de mieux respirer.
Au loin, un petit pic sans nom que nous gravirons après le pic Chérue.
Pour le moment, on va aller jusqu'à la cabane de Chérue.                                                                        
On la voit déjà !
Cabane de Chérue (1827m). On l'a atteint en 1h.
L'intérieur de la cabane...
On repart !!
On va aller jusqu'au col Lavigne que l'on voit au dessus de l'Iris. Le pic Lavigne à droite.
Dernier effort avant d'atteindre le col.
Col Lavigne (1913m), avec le pic du Midi d'Ossau à droite. On veut faire les crêtes de Chérue mais on ne connait pas les lieux. On va hésiter à monter droit sur ce sommet. Mais ça nous parait "craignos".
On décide de le contourner par la droite. Il y a une petite sente.                                                              
 Après avoir contourné ce pic, on va monter droit dans un couloir très pentu en espérant ne pas avoir à faire demi-tour. Katia un peu plus bas...
 J'arrive sur une sorte de col et finalement on a eu raison. On a retrouvé un sentier.

 Heureusement qu'on n'a pas gravi le sommet tout à l'heure sinon on aurait du descendre par cette paroi. Bof… Pas pour moi ça !!
 Maintenant on va suivre un sentier bien tracé sur la crête avec toujours en point de mire l'Ossau.
 Il y a une succession de montées et descentes sur cette crête.
 Les paysages sont magnifiques !!

 On va passer par un petit pic qui se trouve avant le Chérue.

 Le pic de Chérue se trouve au bout de cette crête.

 Pic de Chérue. (2195m).
 On a mis 2h20 depuis le parking. Autant il faisait très lourd et moite dans la forêt, autant sur le pic on est comme qui dirait, ventilés !! :-) Ca se voit à nos cheveux qui sont dans tous les sens. Enfin…. sur moi ça se voit moins. ;-))
 On va s'installer dos au vent et face à la station d'Artouste pour manger.
 L'Ossau est en éruption !
Zoom sur le lac Gentau et le refuge d'Ayous.                                                                                           
 La gare d'Artouste….
Deux Jean-Pierre pour le prix d'un.                                                                                                           
 L'Ossau sans nuages. Faut en profiter ! Mi guapa risque de le gravir en Septembre. Chapeau !! Je ne m'y risquerai pas moi !
 On va redescendre par l'autre coté du pic Chérue pour faire une boucle.
 Là encore le sentier est bien visible, pas de soucis.
 Un isard surveille bien qu'on quitte les lieux.
 Avant de bifurquer vers la gauche, on va gravir ce petit mont dont je vous parlais plus tôt qui était visible à la sortie de la forêt.
 La montée se fait très vite.
 On savait que d'ici on pourrait voir le lac de fabrèges et le parking où nous avons dormi la nuit dernière.
De ce mont, on peut voir la ligne de crête par où nous sommes passés.                                                   
 Retour vers le col.
 On va ensuite suivre différentes sentes qui vont nous mener vers la cabane de Chérue.
 Des marmottes en mode surveillance. :-))

 Après les avoir observés un petit moment, on reprend notre marche.

Une ancienne cabane effondrée.
 La cabane de Chérue. On va couper un peu avant vers la droite pour retrouver le sentier que nous avons pris ce matin pour monter.
 On va rentrer dans la forêt.

La descente va être rapide. Par moment on va descendre en trottinant.                                                   
 Un beau sentier qui donne envie de courir.
 On va laisser le sentier de gauche et prendre celui qui descend droit dans la pente. Beaucoup plus rapide par là.
 A la fin de cette descente raide, on aperçoit le lac de Fabrèges.

 Et quelques minutes plus tard, on retrouve le parking. C'était un parcours très sympa avec des vues grandioses et superbes. Boucle à faire ou à refaire !
 Notre trace... D+ 1189m 10,8km