PENSEZ A CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
ET ALLEZ DANS LES ARCHIVES DU BLOG, VOUS Y TROUVEREZ DES IDEES DE RANDOS.

samedi 3 décembre 2016

Lac d'Arizes et pic de la Montagnette.

Le beau temps est toujours là, alors je veux profiter de cette journée pour crapahuter encore un peu.
Départ par le sentier des Muletiers en direction d'Arizes...
Passage devant les cabanes de Tramézaïgues.
Le versant que je dois emprunter est coté soleil. La neige a bien fondu de ce coté!


La neige fait son apparition au niveau de la cabane d'Arizes.
Après la cabane, la pente s'élève d'un coup. La neige est de plus en plus présente.


Me voici au lac d'Arizes qui est bien gelé. Comme on peut voir sur la photo, la neige m'arrive au mollet. Heureusement il y a des traces de faites, c'est moins usant pour avancer !

Je continue à suivre les traces en direction des crêtes. Ca grimpe pas mal encore!

Le lac d'Arizes vu de plus haut.
Passage par le col d'Arizes. Tarbes tout au fond.
Je vais maintenant suivre la crête jusqu'au pic de la Montagnette.


La vue depuis la crête est magnifique!
Je continue à suivre la crête.

Me voilà en fin au sommet!

La vue avec ce temps clair est à couper le souffle !! Le lac d'Aygue-Rouye encore à l'ombre.
Les lacs de Binaros au soleil et le lac de l'Œuf à l'ombre.
Le pic du Midi et le lac d'Arizes.
Il y a un petit coin dégagé sans neige, ce qui va pouvoir me permettre de casser la croute au sec. Pas mal la vue depuis ma terrasse, non? :-)
Quelques minutes plus tard, c'est le ventre plein que j'attaque la descente. Je ne vais pas repasser par le col d'Arizes. Je vais descendre droit vers le lac.



Une fois le lac passé, il reste encore pas mal de neige. Le paysage est sublime!


La cabane d'Arizes...
Pour refaire le plein d'eau, il faut s'équiper de crampons et piolet ! :-)
Je poursuis la descente à l'ombre maintenant. Il fait quelques degrés de moins !


Dernier regard sur le pic.
Une dizaine de minutes encore avant de terminer cette rando.

Retour à Artigues. Une bonne journée de plus passée en montagne. Que du bonheur !! :-)



samedi 19 novembre 2016

Lacs de Gréziolles et Campana.

Aujourd'hui le beau temps est annoncé pourtant quand j'ouvre mes volets, j'ai la désagréable surprise d'entendre la pluie. La météo n'a pas pu se tromper autant. Je pars donc quand même en montagne.
Je démarre du virage du Garet noyé dans le brouillard.

Une fois le premier raidillon gravit, les nuages se déchirent laissant apparaître le soleil. Ouf tout va bien!!

Je m'attendais à trouver la neige à ce niveau. Je suis presque déçu. J'imagine que je la trouverai de toute façon plus haut.
Les premières plaques de neige apparaissent enfin.
Sur la gauche, le barrage du réservoir des Laquets. Toujours peu de neige à ce niveau.
Dernière montée avant le lac. Je trouve enfin la neige.

1h30: J'arrive au réservoir des laquets.
Je vais longer le lac en direction de Gréziolles.
La passerelle de l'autre coté du lac a été changée. L'autre était toute tordue. :-)
Je vais passer sous le barrage et monter en face dans un petit couloir.

2h00: Je suis au lac de Gréziolles.
Suivant les versants, il y a des passages où je m'enfonce jusqu'aux genoux. Pas facile! Je voudrai aller jusqu'au lac de Campana. Il parait près et loin à la fois.
Allez, j'ai le temps, je décide de continuer. Je verrai bien.
Je profite des traces faites par un autre randonneur parti un peu avant moi.
Passage près du laquet de Gréziolles...
Dernière grosse montée avant Campana.
Dans la montée je vais être rattrapé par un traileur Canadien avec qui je vais discuter un moment. Il vient depuis Artigues en courant. Il est impressionnant de facilité. Je vais le laisser continuer. Pas possible pour moi de le suivre.
Le refuge de Campana n'est plus très loin. Mais ici ça devient difficile d'avancer. Je m'enfonce pas mal dans la neige. C'est usant !
3h30: me voici au refuge de Campana. OUF !!!!
Le lac de Campana derrière moi.
Mon "nouvel" ami Canadien, lui, décide de poursuivre en direction du col de Bastanet. Il est impressionnant, vraiment !
Le refuge n'est pas gardé mais est ouvert.

Je vais casser la croute à l'extérieur mais ça va être du rapide car un vent glacial souffle assez fort.
Allez, je redescends avant de geler sur place.

Le laquet de Gréziolles tout en bas.


Le lac de Gréziolles qui a été vidé cet été pour travaux ne s'est toujours pas rempli. C'est dommage!
A cet endroit ça devrait être plein d'eau. On voit le niveau normal par rapport à la couleur des rochers.
Je vais longer le lac. Heureusement en montant, on peut voir vers le barrage que le lac se remplit petit à petit.


De l'autre coté, les deux laquets sont bien gélés.

Je poursuis ma descente vers le réservoir des laquets.



En dessous du lac, les nuages sont toujours présents. Le soleil va disparaître petit à petit au fur et à mesure de la descente.


Les nuages sont maintenant au dessus de moi.

Le virage du Garet tout en bas. La balade touche à sa fin. Une balade de 6h30 en tout. C'est la première fois que je faisais ces lacs avec autant de neige, c'était sympa !! :-)