PENSEZ A CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
ET ALLEZ DANS LES ARCHIVES DU BLOG, VOUS Y TROUVEREZ DES IDEES DE RANDOS.

mercredi 15 août 2018

Le pic de Bastan.

Jour férié oblige, aujourd'hui ça sera montagne !! :-). Départ du virage du Garet (1423m). L'objectif du jour, le pic de Bastan. On ne l'a jamais fait. Mais avant d'y arriver, il y a quelques heures de montée a faire.
 Ca fait un an que je n'étais pas revenu ici. Il y a une nouvelle et très belle passerelle. Espérons qu'elle résiste aux avalanches !
 On va avaler le raidillon du départ très vite, trop vite peut être!
 On va profiter de cette partie plane pour courir.
Nous voici au pied du mur.
 La montée vers le réservoir des laquets est toujours aussi difficile. Aucun répit. Et le soleil qui nous chauffe encore plus le moteur.
 Le barrage en vue.
 1h05.
 On arrive au réservoir des laquets.
 On va longer le lac et passer sous le barrage de Gréziolles.
 Le réservoir des laquets derrière moi.
Et là c'est MON laquet !! ;-)
 Alors qu'on passe au dessus du lac de Gréziolles, on peut voir le pic de Bastan et le col de Bastanet à sa gauche.
 Faut aller jusqu'à l'autre bout du lac.
 Le laquet de Gréziolles juste avant d'attaquer la montée vers le refuge de Campana.

2h00.                                                                                                                                                
On atteint le refuge de Campana                                                                                                     
 Et son beau lac.
 On va le contourner et monter dans la pierraille.
 Quelques petits laquets viennent égayer ce décor minéral.
 Les lacs de la Hourquette qui se trouvent au pied du col de Bastanet.
 On est à 10mn du col.
 2h55.
Le col de Bastanet (2509m). La vue y est superbe des deux cotés mais elle est encore plus belle (à ce qu'il parait) depuis le sommet de Bastan.
 On attaque l'ascension. La pression commence à monter. Ceux qui me connaissent, savent que je n'aime pas trop quand c'est aérien. Et là ça l'est un peu. Mais je suis motivé !! On va longer cette crête sans difficulté et qui nous permet déjà d'avoir une belle vue.

 On attaque la montée finale. Les choses sérieuses commencent.
Le sentier est raide et recouvert de gravillons. On monte prudemment mais ça passe bien.
On va finir par quelques pas d'escalade facile mais apparemment ce n'est pas le chemin "officiel". On a vu des gens en descendre donc ne connaissant pas, on y est passé aussi.                                            
 Ca ne rend pas trop sur la photo mais il y a du gaz derrière nous. Mais les multiples prises vont nous faire arriver au sommet facilement.
 3h25:
Sommet du pic de Bastan (2715m). Très heureux d'y être arrivé sans difficulté si ce n'est la distance et le dénivelé pour l'atteindre.
 On est pas tout seul au sommet. On va d'ailleurs rencontrer une famille de quatre personnes bien sympa à qui s'ils me lisent  je passe le bonjour.
 On va pouvoir s'installer pour manger et profiter d'un sublime paysage. Je confirme la vue est grandiose sur des tas de lacs. Là, ceux du Bastan et de l'Oule.
 Zoom sur le lac du Milieu et son refuge.
 Le pic du Midi..
 Lac de l'Oule encore avec au pied du pic les lacs de Bastanet.
 De ce coté, ce sont les lacs de Campana, Arrédoun et de la Hourquette que l'on peut admirer.
 Là le massif du Néouvielle avec au centre le lac des Guits.
 Et là le lac de Port-Bielh.
 Tout le monde est redescendu. Le pic de Bastan n'est que pour nous.
 Mais les bonnes choses ayant une fin, on attaque nous aussi la descente.
On va suivre le sentier officiel plutôt que de repasser par le passage d'escalade au cas ou.                    
 Le début est "facile". Mais ensuite ça va être un peu plus compliqué. On va rater LE chemin et on va se retrouver un peu plus bas.
 Le sentier va devenir très étroit et la chute est interdite.
 Je peux vous assurer que j'ai pris sur moi. Je crois que je n'ai jamais été aussi concentré de toute ma vie. J'ai essayé d'oublier le vide sur ma gauche tout en m'accrochant aux rochers. J'avoue qu'il y a beaucoup de prises pour se tenir. Heureusement !!

Encore un petit effort pour sortir de cette zone. Katia m'attend. Oui, ben j'arrive, OK? ;-)                     
 Allez, une belle ligne droite. Mais la concentration reste de mise car ici aussi le sentier est recouvert de petits gravillons qui vous aident bien à glisser.
 C'est bon, je suis toujours vivant !! :-))
 Dernier regard sur le lac de Port-Bielh et sur le lac Nère avant de basculer de l'autre coté.
 Le lac de la Hourquette...
 Et retour au col de Bastanet.
 On enchaine aussitôt, la route est longue encore !
 Le col de Bastanet et le lac de la Hourquette.
 On va descendre un moment encore puis on va faire un petit détour pour aller voir le lac d'Arrédoun.
 Le voici.
On retrouve très vite le sentier officiel qui nous ramène au lac de Campana.                                          

 On va s'arrêter au refuge de Campana pour s'offrir un soda bien frais et bien mérité ! :-)
 Quand on reprend la descente, des nuages montent de la vallée de l'autre coté du lac de Gréziolles.

 On va se retrouver dans un léger brouillard . Une fraîcheur agréable vient caresser notre peau rougit par le soleil. Ca fait du bien !
 MON laquet aussi est dans les nuages.
 Retour au réservoir des laquets.
 Après ce dernier lac, on va pouvoir enfin courir comme on veut. Fini la rocaille.
 Il n'y a plus qu'à se laisser aller dans la descente. Même si les jambes commencent à être douloureuses.

Le retour de plages et ses bouchons. ;-)))                                                                                                 
 On retrouve le soleil dans les prairies.
 Bon rythme mademoiselle ! :-)
 Le pic du Midi en face de nous. On va plonger vers le virage du Garet.

 Dernier effort en descente. Les cuisses chauffent, les genoux et les tendons sont douloureux. Il est temps que ça se termine. :-)
 Ouf ça y est !! Alors, on est fatigué? :-)
 Moi aussi j'en ai plein les pattes. Notre rando trail aura duré 6h15 sans compter les pauses au sommet du Bastan et au refuge de Campana. Sur un parcours de 18,5 km et 1508 D+
Notre trace….