PENSEZ A CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
ET ALLEZ DANS LES ARCHIVES DU BLOG, VOUS Y TROUVEREZ DES IDEES DE RANDOS.

dimanche 24 juin 2018

Le Viscos.

Ce pic du Viscos, du moment qu'on passe Lourdes, on ne voit que lui. Pas qu'il soit le plus haut ni le plus gros, mais de part sa forme pointue. D'en bas il est impressionnant, lugubre. Ca fait plusieurs mois que je suis tenté de le faire. Mais j'ai vu sur plusieurs topos qu'il y a à un moment un passage délicat en crête sur plusieurs mètres. Mais pas mal de mes connaissances l'ont fait. Alors pourquoi pas moi? Ca sera donc aujourd'hui ! :-)
Après être monté jusqu'à la station de Luz Ardiden, on se gare sur le parking de Bédéret.
 Il faut éviter de faire le Viscos quand il y a de l'humidité. Aujourd'hui, aucun risque, il fait grand beau.
 On va couper la piste en empruntant un sentier.
 Maintenant il faut grimper dans cette verdure jusqu'au col de Riou.

Les ruines du col….

 Col de Riou. (1949m).
On part sur la droite en suivant le sentier sous la crête.
 Sentier par moment en devers. Le Viscos se montre à nous.
 Brrrr !! Même d'ici il est impressionnant. On s'en rapproche petit à petit. Jusqu'ici, aucun soucis.


 On rentre dans la zone technique. Je vais me crisper bêtement en cet endroit. Je me suis mis la pression tout seul.
Je me ressaisi. Et finalement je vais trouver ce passage très sympa !
Il faut bien évidemment resté concentré. Le sentier est étroit.
 Par moment il faut mettre les mains mais il y a des prises partout.
 La zone délicate est passée sans problème. ouf !! :-) Reste quand même à gravir 140m de dénivelé pour atteindre le sommet.
 La pente est très raide tout le long. Là aussi, il faut parfois s'aider des mains mais on évolue sur un sentier bien marqué.


 On aperçoit la croix, le sommet est proche.

 Sommet du Viscos. 2141m. On a mis 1h50 pour y arriver. Je suis heureux d'y être arriver !! :-) J'aurai même le plaisir de croiser Matthieu au sommet.
La vue est grandiose !! La vallée de Luz..
 La vallée d'Argelès.
 Cauterets à droite du sommet.
 Au zoom, le Vignemale.
 Le lac d'Ilhéou et son refuge.
 Le Monte Perdu…
Une photo souvenir avant de redescendre.
Allez, c'est parti !!
 Là pareil, la descente est prudente car un roulé boulé nous amènerait jusqu'au centre ville de Luz Saint Sauveur.



 La descente du Viscos s'est bien passée. On va attaquer les crêtes.
 Cet endroit est vraiment superbe. Entre la vue, les pins, les rochers émergeant de terre, c'est un décor fabuleux.


 Le Viscos derrière nous. Toujours aussi imposant.
On aperçoit le sentier par lequel on va passer.

 Dernier passage où il faut rester concentré.

 Maintenant c'est que du roulant.
 Au revoir le Viscos !! A bientôt !! On reviendra.
On va faire un petit détour par un petit sommet puis regagner le sentier.

 Une fenêtre sur la vallée de Luz Saint Sauveur. Nous sommes au col de Riou.
 Plutôt que de suivre la piste, chemin officiel, on va couper tout droit dans l'herbe hors sentier.
 Le parking plus bas.
 Ca va plus vite en passant par ici !
 On retrouve le GR10 à l'approche de la station.

 Nous retrouvons le parking de Bédéret. Depuis le temps que j'avais le Viscos dans la tête, je suis heureux de l'avoir fait. Et ça valait le déplacement ! Merci à mi guapita de me l'avoir proposé aujourd'hui ! :-)
 La trace du jour…..

1 commentaire:

  1. Bonjour. Bravo pour votre site que je consulte régulièrement (notamment parce que vous montrez souvent des photos de moyenne montagne prises sous des angles originaux par rapport à d'autres sites...). Je compte faire ce fameux Pic de Viscos dans les prochaines semaines... il y a la possibilité depuis le parking d'éviter le fameux "passage délicat " sur les crêtes pour ceux qui comme moi on un peu le vertige... mais j'aimerais bien faire la boucle par les crêtes; d'après vos photos cela a l'air faisable. Sur la photo (ou vous "vous crispez" sur le rocher), peut-on négocier ce passage délicat par l'espèce de sentier marqué en terre juste en dessous ou c'est vraiment très raide à cet endroit? J'appréhende un peu ce passage à vrai dire... Cdt Stephane

    RépondreSupprimer